BIENVENUE

Druck

L1030318 2

Yoga-Sutra – Patanjali

 I.2. Yogashchittavrittinirodhah

«Le Yoga est l’arrêt de l’activité automatique du mental.»

L’arrêt des perturbations du mental. La cessation des vagues de l’esprit. Le Yoga est le silence de l’âme.

 

I.3. Tadâ drashtuh svarûpé avasthânam.

«Alors se révèle notre Centre, établi en lui-même.»

Alors la conscience profonde, ce qui est véritablement en nous, apparaît. Le yoga nous ouvre à notre capacité d’être. Source d’amour et de vie, c’est une richesse universelle. Pourquoi la chercher partout ailleurs, alors qu’elle est en nous.

I. 12. Abhyâsa-vaïragyâbhyâm tan-nirodhah.

«L’arrêt des pensées automatiques s’obtient par une pratique intense dans une esprit de lâcher-prise».

L’arrêt des pensées automatiques, des tourbillons de l’esprit, se fait grâce à la pratique intense et au détachement. Intense veut dire avec beaucoup de sincérité et d’implication.

Le Yoga est l’art de l’Union. De façon harmonieuse, être détaché, lâcher les attentes et les besoins inassouvis, les crispations. Trouver l’équilibre entre la volonté, la pratique et le lâcher-prise.  

I.13. Tatra sthitau yatno’bhyâsah.

«Dans ce cas, cette pratique intense est un effort énergique pour s’établir en soi-même».

Nul besoin de pratiquer des postures difficiles, ni copier des formes, ni contraindre son corps pour obtenir souplesse ou force physique. Dans la posture, à travers un travail respectueux du corps, atteindre l’apaisement du mental, qui est l’état de Yoga. Ceci est un effort.